Photo couverture Album Bonhomme

Bonhomme est un album poignant et délicat qui met en visibilité la vie des sans-logis.

Deux parcours se dessinent en parallèle avant de se rencontrer : celui d’une petite fille habillée de rouge qui sort de son lit douillet pour se rendre à l’école en voiture et celui de Bonhomme qui se réveille en rue après avoir passé une nuit glaciale à même le bitume.

Au programme de la journée de Bonhomme : le froid, la faim, la pluie, la solitude et la fatigue. Bonhomme n’est pas le bienvenu dans le cœur des gens. Seuls les animaux lui réconfortent le cœur. Il a notamment pour compagnon de vie le chat Croquette et les moineaux. Il sait le précieux de l’eau, d’un café, d’une attention. Il sait aussi la violence des regards qui le voient sans le voir et qui le réduisent à la non-existence. Lui, il voit tout et ne semble éprouver aucune rancœur : les amoureux qui s’embrassent, les enfants qui jouent et même ce temps où il était facteur acheminant le courrier dans les demeures. Lui, il n’a plus de maison. Aussi, à force d’être considéré comme un mobilier urbain et de ne jamais se faire appeler par personne, il en vient même à oublier son nom et à désirer disparaître.

Mon bison

C’est avec le regard du cœur et du ciel étoilé que la petite fille habillée de rouge s’adresse à Bonhomme. « Tu veux mon gâteau ? T’es marrant, tu ressembles à un nounours ! La fillette a les yeux qui brillent ». Ce geste d’attention, de considération crée un foyer solaire dans le corps de Bonhomme qui désormais sait comment il s’appelle : Nounours.

Bien souvent, les enfants ne font pas « comme si » ces personnes de la marge n’existaient pas et ils interrogent les adultes embarrassés. La douce chaleur des aquarelles de Claude K.Dubois et le texte tout en minimalisme de Sarah V. mettent la complexe réalité des vies précaires à portée des interrogations d’enfant. L’ album « Bonhomme » permet d’accompagner leurs questionnements et d’ouvrir une discussion à visée philosophique sur les questions de justice et d’injustice, d’égalité et d’inégalité, de richesse et de pauvreté, du visible et de l’invisible. Il nous questionne aussi sur les dynamiques d’accueil, de solidarité, de générosité et de la création du commun.

Photo Album Bonhomme

SARAH V., CLAUDE K. DUBOISBonhomme, Paris : Pastel-École Des Loisirs, 2017.

Dès 6 ans.

Intéressé.e ? Infos et disponibilité